Essais à la ferme : stimulants, pratiques et de plus en plus faciles​

​​Par M. Yvan Faucher, agronome, conseiller en grandes cultures, Direction régionale de la Montérégie-Est du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Faire des essais à la ferme en grande parcelle peut s'avérer très stimulant et utile pour les producteurs agricoles et leurs conseillers. Pour améliorer nos pratiques agricoles, nous devons, la plupart du temps, passer par une phase d'expérimentation qui permet de nous sécuriser et de confirmer ou d'infirmer des hypothèses. Un essai doit être bien planifié. Voici quelques règles de base à respecter pour que votre essai soit valable :

1. Définir la question à laquelle vous souhaitez répondre et émettre une hypothèse de départ. Par exemple, est-ce que l'utilisation d'un fongicide foliaire est rentable? L'hypothèse de départ pourrait simplement être que les fongicides foliaires ne sont pas rentables.

2. Mettre en place un dispositif permettant de valider cette hypothèse. Pour ce faire, l'essai doit être répété au moins trois fois dans le même champ. La raison est simple : il faut s'assurer que les différences de rendement sont reliées au traitement (à l'application de fongicides dans l'exemple donné) et non à une variation naturelle provenant du champ. Il pourrait s'agir, par exemple, d'une variation moins perceptible d'égouttement, du type de sol, du pourcentage de matières organiques, du pH, etc. Les données pourront ensuite être analysées statistiquement. C'est de là que vient l'expression « différence significative à un seuil donné » qui est souvent utilisée lors des présentations de résultats de recherche et qui affirme que la différence obtenue lors de l'essai est effectivement due au traitement.

3. Choisir un champ ou une portion de champ dont le type de sol est semblable, avec un bon égouttement ainsi qu'un pH et une fertilité comparable. Le champ doit être le plus uniforme possible pour diminuer les variations naturelles du champ. Le site Info-sols du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation peut être utile pour déterminer l'emplacement de la parcelle de votre essai à la ferme. Il est aussi important de vérifier que la parcelle choisie a les mêmes précédents culturaux et les mêmes historiques d'application d'engrais organiques.

4. S'assurer que les opérations de régie sont identiques dans la parcelle, à l'exception des traitements utilisés pour l'essai. Par exemple, il ne faut pas avoir des variétés différentes dans la parcelle où les fongicides sont testés.

5. Faire le bon choix de traitements et de dispositif expérimental. Dans l'exemple des fongicides foliaires, il s'agit de comparer le rendement obtenu avec et sans traitement. C'est un dispositif assez simple, comme l'illustre la figure 1 avec son exemple de dispositif à trois répétitions. Si, pour toutes sortes de raisons, la mise en œuvre de la répétition n'est pas possible, un dispositif « en côte à côte » peut faire l'affaire. Il faudra cependant interpréter les rendements comme s'il y avait trois parcelles répétées bout à bout, ce qui fera trois paires de pesées pour les deux traitements. Les données seront analysées statistiquement en ce qu'on appelle des « parcelles appariées » (voir la figure 2).​

Dans le cas de plusieurs traitements, comme pour l'application de différentes doses d'azote dans le maïs, il faut bien choisir les doses et, idéalement, semer les traitements de façon aléatoire à chaque répétition. Vous pouvez consulter les documents de référence à la fin de cet article pour plus de détails sur la façon de réaliser des essais de fertilisation azotée. L'application d'azote en bandes en post-levée dans le maïs permet de faire des essais chaque année sans trop de complications. Vous pourriez être surpris des résultats.

 ​

6. Idéalement, chaque parcelle de l'essai devrait avoir environ 2000 m2. Donc, s'il y a deux traitements et trois répétitions (figure 1), vous aurez besoin d'une superficie d'environ 1,2 ha. Si vous avez un semoir de
​8 ​rangs au 30 pouces, cela représente 330 m de long pour chaque parcelle. Vous pouvez aussi faire la longueur du champ au complet si celui-ci n'est pas trop petit.

7. Penser au passage de la batteuse lors de la mise en place du dispositif. L'idéal est d'avoir une largeur de traitements deux fois plus large qu'un passage de batteuse. On récolte le centre de la parcelle pour l'essai et le reste servira de bande tampon qui ne sera pas pesée lors de la récolte. Il existe plusieurs façons valables d'installer un essai, cela dépend de la dimension du champ et de la largeur des équipements utilisés.

8. Faire un essai perpendiculaire au drain souterrain, si possible. Cela permet d'éviter un biais qui pourrait affaiblir la validité de l'essai.

9. Répéter l'essai sur deux ou trois ans dans des champs différents. Est-ce que la culture répond de la même façon chaque année au traitement? C'est encore plus intéressant si plusieurs producteurs font le même essai pendant quelques années.

10. Faire analyser les données. Vos conseillers peuvent vous aider à bien planifier les parcelles, vous soutenir tout au long du processus et procéder à l'analyse des données. N'hésitez pas à les contacter.

Les nouvelles technologies en agriculture telles que le système de guidage automatique (RTK) et les systèmes à taux variables facilitent souvent la réalisation des essais. Un système de guidage automatique peut être utile, par exemple lors d'essais de variétés, pour semer les trois bandes d'une même variété d'un seul coup. Cela permet d'éviter le nettoyage du semoir entre chaque passage. Il est nécessaire de nettoyer le semoir entre chaque variété seulement, ce qui diminue considérablement le temps de travail. Dans le cas des systèmes à taux variables, les traitements peuvent être programmés à l'avance et la parcelle s'effectue automatiquement lors du passage de l'équipement. Aussi, les capteurs de rendement peuvent être très utiles lors de la récolte, pourvu qu'ils soient bien calibrés.

C'est le temps de planifier votre saison de culture. Profitez-en pour discuter d'essais avec votre conseiller. Bon été à tous et à toutes!​

Documents de référence :


 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2021-06-07

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2024