​​​La reconnaissance des acquis, ça vous dit quelque chose?

Savez-vous qu'il est possible de convertir en diplôme d'études votre expérience en agriculture et d'avoir ainsi accès à l'aide financière de La Financière agricole du Québec ou du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation? C'est ce qu'on appelle la reconnaissance des acquis et des compétences (RAC). Il s'agit d'une démarche entreprise par une productrice ou un producteur agricole auprès d'un établissement d'enseignement pour faire homologuer le savoir-faire accumulé au fil des années. Dans ce processus, un accompagnement est assuré par des professionnels ou des spécialistes. La plupart des maisons d'enseignement disposent en effet de personnes-ressources aptes à accompagner les candidats à la RAC.

Cette démarche comporte de nombreux avantages, par exemple :
  • Elle prend en considération les compétences acquises au fil du parcours professionnel et de la vie personnelle;
  • Elle permet de combler certaines lacunes, le cas échéant, par des moyens de formation diversifiés et adaptés à la réalité d'un travailleur;
  • Elle réduit le temps nécessaire à l'obtention d'une attestation ou d'un diplôme d'études professionnelles ou collégiales.

L'exemple de M. Patrice Ricard, producteur de veaux de grain et de grandes cultures de la région de Lanaudière

En 2018, M. Patrice Ricard et sa conjointe, Mme Dominique Falstrault conçoivent un projet d'expansion pour leur entreprise. Ils se renseignent sur les différentes formes d'aide financière accessibles. Mais toutes les portes se ferment, car ni l'un ni l'autre ne remplissent les critères de la relève (l'âge pour elle et la formation pour lui). En discutant avec le conseiller de La Financière agricole du Québec, ce dernier leur parle de la reconnaissance des acquis et des compétences. Après quelques recherches, Patrice Ricard entreprend une démarche avec le Centre de formation professionnelle L'Émergence, à Deux-Montagnes. La première étape consiste en une entrevue avec un conseiller; à cette occasion, le producteur remet une copie des diplômes qu'il a obtenus et indique les formations qu'il a suivies au cours des années. Cette rencontre permet au conseiller accompagnateur d'établir l'état des connaissances de son protégé.

La démarche se poursuit au printemps 2019 avec la visite du conseiller dans l'entreprise. Les connaissances du producteur sur les semis, la conduite de la machinerie agricole, la mécanique, la soudure, la sécurité et les divers aspects de l'élevage des animaux sont évaluées. Si certains points faibles sont mis en évidence, le conseiller propose des lectures complémentaires. Une dernière rencontre aura lieu au moment des récoltes pour évaluer cette partie des connaissances. Auparavant, Patrice Ricard a un travail de recherche à réaliser pour établir ses connaissances sur les insectes, les mauvaises herbes et les maladies des cultures. Il effectue aussi quelques lectures et recherches supplémentaires pour s'améliorer. Au bout d'une démarche d'une cinquantaine d'heures, réparties sur près d'un an, Patrice Ricard a appris la bonne nouvelle de sa réussite. Il a maintenant en main un diplôme d'études professionnelles en production animale et peut bénéficier d'une aide financière de 75 000 $, soit une prime à l'établissement de niveau 3 et une subvention pour la construction d'une structure d'entreposage des fumiers.

Ainsi, la démarche accomplie a rapporté plus de 1 000 $ de l'heure investie. Qu'en serait-il pour votre entreprise?

​​​​Pour en savoir plus sur la RAC


​Pour obtenir plus d'information ou pour entreprendre une démarche concernant la RAC :

​Diplôme d'études professionnelles (DEP)
Mme Josée Aubin
​Tél. : 450 623-3079, poste 5934
Courriel : rac@cssmi.qc.ca
Centre de ​formation professionnelle, L'Émergence

​Attestation des études collégiales (AEC)
Pour l'agricole, lancement prévu en 2020
Reconnaissance des acquis et des compétences, Cégep régional de Lanaudière

​Nos remerciements à M. Patrice Ricard pour sa précieuse collaboration.

 

Gilles Lavoie, agronome
Conseiller en productions animales
Centre de services agricoles de Blainville
Direction régionale des Laurentides

Xavier Bernard, agronome
Conseiller en agroenvironnement
Direction régionale de Montréal-Laval-Lanaudière (L'Assomption)

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2019-12-09

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2020