Transformation des produits aquatiques en régions maritimes

Les usines en régions maritimes transforment en grande partie les espèces débarquées par les pêcheurs. Les crustacés dominent la transformation des produits marins. À ce chapitre, des quantités importantes de homard sont importées pour être transformées dans les usines en région maritime.Les expéditions

Selon les données estimées de 2012, la valeur des expéditions des usines de transformation dans les régions maritimes s'est élevée à 375 M$, en hausse de 9 % par rapport à 2011. 

Évolution des expéditions en quantité et en valeur, 1993-2012 e

Graphique - Évolution des expéditions

Source : ministère des Pêches et des Océans du Canada – région du Québec
e Les données de l’année 2012 sont estimées.
p Les données de l’année 2011 sont préliminaires.

Description textuelle du graphique

En 2012, le crabe des neiges, le homard et la crevette représentaient en valeur 87 % du total de la valeur des expéditions des usines, soit un peu plus de 325 M$. Les autres espèces d'importance sont le flétan du Groenland, la morue et le hareng. 

Répartition de la valeur estimée des espèces transformées, 2012 e

Graphique - Répartition de la valeur des espèces

Source : ministère des Pêches et des Océans du Canada – région du Québec
e Les données de l’année 2012 sont estimées.

Description textuelle du graphique

Les principaux produits en 2011

La valeur totale des expéditions des usines en région maritime se chiffrait à 344 M$ dont 87 % provenait des trois principales espèces, soit le crabe des neiges, le homard et la crevette.

Les crustacés

En 2011, les expéditions de crabe des neiges se chiffraient à 103 M$. La section de crabe représentait 83,5 % de la valeur de la production de crabe des neiges des usines de transformation. Les autres produits étaient le crabe entier réfrigéré, le crabe entier congelé et la chair de crabe.

Le homard est un produit qui subit peu de transformation puisqu'il est généralement commercialisé vivant afin de répondre à la demande des marchés. Ainsi, en 2011, le homard vivant représentait 36 % de la valeur des expéditions de homard alors que le homard entier congelé en représentait 20 %, les queues et les pinces congelées, 23 % et la chair congelée, 12 %.

Crevette décortiquée

Crevette décortiquée

La crevette décortiquée et congelée constitue la principale transformation réalisée dans les usines de crevette nordique. Elle représentait 93 % de la valeur des expéditions de crevette en 2011.

En ce qui concerne le crabe commun, les principaux produits réalisés en usine sont la chair réfrigérée (43 %) et pinces et des pattes congelées (26 %).

Les poissons de fond

En 2011, la valeur des expéditions de flétan du Groenland se chiffrait à 12,4 M$. Ceci correspond à une hausse de 6,2 % par rapport aux 11,7 M$ enregistrés en 2010. La production de flétan du Groenland paré, non étêté et congelé représente 34 % de la valeur alors que les filets sans peau réfrigéré ou congelé ne valent plus que 27 % de cette valeur. La principale destination du premier produit est la Chine suivie des États-Unis alors que celle du deuxième produit est principalement le Québec.

Les expéditions de morue des usines ont atteint 5,8 M$ en 2011. La morue salée est le principal produit des usines de transformation avec 83 % de la valeur de la production en 2011.  L’Italie est le principal client pour ce produit, suivi par les États-Unis.

Les pélagiques

Mise en filet du maquereau

Mise en filet du maquereau

Quatre produits sont tirés de la transformation du hareng. Il s'agit des appâts, des produits fumés, des œufs et des conserves. La transformation du hareng représentait un chiffre d'affaires de près 5,2 M$ en 2011. Les usines transforment aussi le maquereau. En 2011, les appâts constituaient le principal produit avec 90 % de la valeur qui s’établissait à 1,5 M$.

Les mollusques

Le chiffre d'affaires lié à la transformation du pétoncle s’est élevé à moins de 1 M$ en 2011, en baisse de 57 % par rapport à 2010. Cette baisse de la production est principalement attribuable à la diminution des débarquements la même année. Les produits du pétoncle sont la chair réfrigérée et la chair congelée. Ces deux produits représentaient respectivement 56 % et 44 % de la valeur de la production en 2011. Le principal marché est le Québec.

La transformation du buccin a généré un chiffre d'affaires se chiffrant à 4,3 M$ en 2011. Les principaux produits transformés sont la chair congelée, la chair réfrigérée et le buccin entier congelé ou réfrigéré. En 2011, la chair congelée représentait le plus important produit, avec 45 % de la valeur des expéditions. La chair réfrigérée occupe la deuxième position avec 26 %, suivi du buccin réfrigéré entier, avec 20 % et du buccin  congelé entier, avec 8 %.

Les principaux produits de la mye et de la mactre sont la chair réfrigérée ou congelée.
 

L'industrie

En 2012, dans les régions maritimes, on comptait 70 établissements de transformation de produits marins (usines) qui employaient environ 4 400 personnes.

Plus d'information

Les pêches et l'aquaculture commerciales - Bilan 2008 et perspectives


Dernière mise à jour : 2013-11-06

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014