​Retour sur les plans de développement de la zone agricole​

​Par Pascal Martel 
Conseiller en aménagement du territoire et en développement rural

​Le MAPAQ est parti​e prenante dans le développement et la mise en valeur des potentiels du secteur bioalimentaire sur l'ensemble du territoire régional. Pour appuyer le développement de ce secteur, un ensemble d'actions cohérentes sont réalisées de concert avec les acteurs du milieu, telles que les plans de développement de la zone agricole (PDZA) qui contribuent à l'occupation et à la vitalité des territoires.

Dans cette perspective, le programme Territoires : priorités bioalimentaires soutient les acteurs du milieu dans la démarche de planification concertée qu'ils effectuent et qui vise non seulement à déterminer les priorités bioalimentaires sur le territoire d'une MRC, mais aussi à réaliser les projets qui en découlent. Le programme comporte deux volets :

  • ​Volet 1 – Appui à l'identification des priorités bioalimentaires territoriales;
  • Volet 2 – Appui à la réalisation de projets en réponse à des priorités bioalimentaires territoriales.

L'établissement ou la révision d'un PDZA permet notamment d'atteindre les objectifs suivants :

  • Acquérir une connaissance précise du territoire et des activités bioalimentaires;
  • Contribuer à l'enrichissement des connaissances du territoire;
  • Créer une nouvelle dynamique de concertation des acteurs du milieu;
  • Établir un point de rencontre propice à la définition d'une vision concertée du développement des activités bioalimentaires;
  • Déterminer les meilleurs moyens de mettre en valeur pleinement le potentiel bioalimentaire régional et d'entreprendre des actions concrètes.

Soutien financier

Le premier volet du programme Territoires : priorités bioalimentaires permet de soutenir les MRC qui souhaitent créer ou réviser leur PDZA en leur accordant une aide financière pouvant atteindre 50 000 $. La réalisation d'un PDZA se traduira par la mise en œuvre de projets qui répondent à des enjeux propres au territoire d'une MRC.

Le deuxième volet du programme permet d'appuyer la mise en œuvre de projets considérés par le milieu comme des priorités dans le secteur. Ces projets peuvent être issus de divers outils de planification, y compris les plans d'action en lien avec les PDZA. L'aide financière maximale associée à ce volet est de 50 000 $ pour un projet individuel ou de 100 000 $ pour un projet collectif, pour une période maximale de trois ans. Il est important de mentionner que le programme se termine le 31 mars 2021, et, au moment d'écrire ce texte, rien n'est encore déterminé pour y donner une suite.

État de la situation

Au mois de juillet 2020, au Québec, 84 MRC avaient bénéficié d'une aide financière pour mettre au point ou pour réviser leur PDZA. De ce nombre, 64 ont achevé un premier PDZA, 10 s'emploient encore à élaborer un premier plan, 5 MRC révisent leur premier plan et 5 autres ont mené à terme l'opération de la révision. Il est à noter que cinq MRC ont réalisé un PDZA ou sont en train de le réaliser sans avoir reçu d'aide financière gouvernementale, tandis que d'autres ont simplement mis à jour leur plan d'action.

Dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue, quatre des cinq MRC ont finalisé et adopté leur PDZA et une seule MRC n'a pas fait appel au programme. La MRC de Témiscamingue a amorcé la révision de son PDZA au printemps 2020.

Pour plus d'information sur cette mesure d'aide financière, visitez la section du programme Territoires : priorités bioalimentaires dans le site Internet du MAPAQ :​

​​Pour toute question, vous pouvez communiquer avec moi par téléphone au 819 763-3287, poste 4561, ou par courriel à l'adresse pascal.martel@mapaq.gouv.qc.ca.


 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2020-12-14

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2021