Doit-on installer un drain dans un fossé?

Bruno Garon, ing.,
Conseiller en machinisme agricole et conservation des sols
MAPAQ Montérégie


Lors des tournées de la Caravane Santé des sols, on nous pose souvent la question : doit-on installer un drain dans un fossé ou à côté? Bien que la réponse semble claire pour plusieurs intervenants, il y a lieu de s’interroger davantage pour y répondre adéquatement.

Peut-on boucher les fossés?

On ne peut pas boucher toutes les raies ou tous les fossés avec pour objectif de drainer sa terre agricole. Le sol dans les fossés contient de fortes concentrations de fines particules qui sont imperméables et instables. Certains producteurs, qui ont installé ce genre de drainage, ont été satisfaits de leur installation lors de la première et de la deuxième année. Par la suite, de fines particules sont venues sceller le tout et l’efficacité du drain en a été de beaucoup diminuée. Au prix que coûte un projet de drainage, vous ne souhaitez certainement pas recommencer dans deux ans!

Un drain doit être recouvert d’au moins 70 cm de terre. Dans le cas contraire, il y aurait de fortes chances que le drain soit écrasé par une machine trop lourde. De même, certains petits animaux pourraient s’installer à l’intérieur d’un drain situé dans un fossé. Il faut aussi savoir que 60 % de l’eau pénètre en-dessous d’un drain souterrain. L’eau ne pourrait donc pas pénétrer adéquatement dans ce type d’installation qui est pratiquement imperméable. Voilà donc d’autres arguments pour ne pas installer de drains à cet endroit.

À quoi servent les fossés?

Les fossés servent à bien évacuer l’eau de surface. Ce sont des bassins de stockage de l’eau. Si vous bouchez tous vos fossés pour augmenter la surface de votre terrain, vous risquez d’importants problèmes d’inondation lors de la présence de plus forts volumes d’eau (pluie, fonte de la neige). De même, n’oublions pas que les fossés sont des bassins de sédimentations. Ils captent les particules de sol et diminuent les risques que ces particules se retrouvent dans les rivières et les lacs.

Vous persistez malgré tout avec l’idée d’installer un drain dans un fossé? Vous devrez demander à un professionnel d’évaluer les volumes d’eau qui transitent par votre terrain. Cette évaluation vous permettra de savoir si vous devez installer un bassin de rétention. Vous devrez aussi obtenir une évaluation de la granulométrie du sol pour la couche de 30 cm qui se trouvera au-dessus du drain, ce qu’on appelle le « D85 ». Cela permet de connaître le type d’enrobage nécessaire autour des drains.

Compte tenu de ce qui précède, vous vous demandez peut-être : « alors, comment peut-on évacuer l’eau de surface? » Il est préférable de conserver un bassin de sédimentation et/ou de creuser des tranchées filtrantes dans un fossé aux bons endroits. On relie ensuite ces tranchées à un drain de bon diamètre qui n’est pas installé dans le fossé. Vous devez faire évaluer par un professionnel la grosseur que devra avoir ce drain; il est possible qu’il doive être plus gros que de 10 centimètres. Vous ne devrez pas circuler sur la tranchée filtrante, ni y mettre de terre. Cette situation sera désagréable pour le passage de votre machinerie, mais c’est le prix à payer pour une efficacité optimale.

Prévoyez aussi de bonnes structures de captage de l’eau de surface pour augmenter l’efficacité de votre système.

Pour réussir un drainage souterrain efficace de votre terre agricole, exigez la réalisation d’un plan de drainage dans lequel seront calculés le déplacement de l’eau souterraine et le mouvement de la nappe phréatique. Installez seulement le nombre de drains qui sont nécessaires et pas plus. Sinon, il y aurait un risque de manquer d’eau par la suite.

En résumé, il est préférable d’installer un drain, d’une dimension appropriée, à côté d’un fossé, dans un sol avec une belle structure. Il faut relier ce drain à des structures de captation situées à des endroits stratégiques aux points les plus bas du terrain.

Pour plus d’information, consultez le Guide de référence technique en drainage souterrain et travaux accessoires sur le site Web du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ). Vous pouvez aussi vous renseigner sur les structures de captation et les tranchées filtrantes sur le site d’Agri-Réseau.

 

 

Qu’est-ce que la Caravane Santé des sols?
C’est une équipe de trois conseillères et conseillers du MAPAQ qui fait le tour de la province pour former et informer les productrices et producteurs agricoles sur différents aspects liés à la santé des sols : profils, perméabilité, drainage, vie dans le sol, stabilité structurale, balancement du tracteur et ajustement de la pression des pneus.

  

 

 

 

 

Texte intégral : journal Gestion et technologie agricoles (GTA), 20 septembre 2018

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2018-10-12

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2024