Démarrage d’entreprise : de la planification financière à la demande de financement

Vous désirez démarrer une entreprise agricole spécialisée dans l’élevage de bovins de boucherie ou dans la production de légumes biologiques diversifiés? Vous avez comme projet de vous engager dans un processus de transfert de ferme? Quel que soit votre projet, gardez en tête que l’aspect financier en sera la pierre angulaire, et ce, pour tous les cycles de vie de l’entreprise.

Par conséquent, il sera essentiel de bien planifier financièrement votre projet agricole. En plus de vous donner des lignes directrices claires, ce processus vous permettra, par exemple, de faire une demande de financement. Cela maximisera vos chances de réussir et d’ainsi devenir entrepreneur-agriculteur.

Voici quelques éléments à retenir. Relève agricole, à vos crayons!

À l’étape de la réflexion

  • Murissez bien votre projet; prenez votre temps.
  • Posez-vous la question suivante : ai-je une expérience pertinente (une formation technique de base, une formation en gestion et/ou une expérience de travail en lien avec mon projet)?
  • N’oubliez pas qu’une mise de fonds de 20 % à 25 % du prix d’achat (parfois plus!) peut être exigée lors du financement de votre projet.
  • Assurez-vous d’avoir un coussin en cas de coup ou un plan B pour réinjecter des fonds dans l’entreprise.

À l’étape de la préparation

  • Couchez votre projet sur papier en rédigeant votre plan d’affaires.
  • Appuyez vos hypothèses sur des faits. Au besoin, obtenez des prix de la part d’éventuels fournisseurs; cela donnera du poids à vos prévisions.
  • Faites des scénarios financiers réalistes, autant optimistes que pessimistes, et maîtrisez bien chacun des paramètres.
  • Gardez en tête que l’objectif final d’une demande de financement est de démontrer aux financiers que l’entreprise aura la capacité de rembourser les prêts qui lui seront consentis.

À l’étape de l’action

  • Assurez-vous de bien connaître tous les détails de votre plan d’affaires.
  • Choisissez vos partenaires financiers; développez une dynamique de confiance mutuelle avec eux. Il y a fort à parier qu’ils seront vos partenaires pour longtemps et pour chacun des cycles de vie de l’entreprise (démarrage, croissance, stabilité, turbulence, transfert).
  • Inspirez confiance aux créanciers : démontrez-leur que vous êtes préparé pour mener à bien ce projet.
  • Restez ouvert aux commentaires et aux suggestions.
  • En cas de besoin, entourez-vous d’un professionnel qui pourra vous épauler dans ce qui concerne les sections de votre plan que vous maîtrisez moins bien (par exemple : un agronome, conseiller en gestion, peut vous aider pour la partie « chiffres »).

Personnes-ressources et informations supplémentaires

Pour plus de détails concernant la rédaction d’un plan d’affaires, consultez le Guide de rédaction d’un plan d’affaires pour le démarrage d’une entreprise agricole.

Pour obtenir des conseils en démarrage d’entreprises agricoles, communiquez avec :

Isabelle Lessard, répondante en relève agricole
Direction régionale de la Mauricie du MAPAQ
Tél. : 819 371-6761, poste 4630
Courriel

Louiselle Lebel, répondante en relève agricole
Direction régionale du Centre-du-Québec du MAPAQ
Tél. : 819 758-1591, poste 4208
Courriel

Les informations présentées dans cet article sont inspirées de la Grande Table ronde Objectif croissance, présentée par Objectif Croissance pour femmes entrepreneures le 21 juin 2017, à Shawinigan, dont le thème était « La recette d’un financement réussi : les ingrédients essentiels ».

Laurence Gendron, agronome, M. Sc., conseillère en économie et gestion

Diffusion : 2017-11-07

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-11-16

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019