Que se passe-t-il dans le bassin versant de la Petite rivière Yamachiche

La Petite rivière Yamachiche est un cours d’eau qui prend naissance des résurgences d’eau souterraine dans la municipalité de Charette et qui descend vers le sud en passant par Saint-Barnabé et Yamachiche. Une partie de la municipalité de Saint Sévère est aussi comprise dans son bassin versant, d’une superficie de 109 km2 et qui est occupée à 80 % par l’agriculture. La Petite rivière Yamachiche est un tributaire direct du lac Saint-Pierre et la qualité de l’eau à son exutoire est de très mauvaise qualité selon l’indice de diatomée de l’Est du Canada. Vous trouverez tous les détails du portrait et du diagnostic du bassin versant de la Petite rivière Yamachiche sur le site Internet de l'Organisme de bassins versants des rivières du Loup et des Yamachiche (OBVRLY).

Approche collective

Près de 80 entreprises agricoles cultivent sur les terres de ce bassin versant. En 2014, l’OBVRLY a contacté les producteurs agricoles afin de les mobiliser à participer activement au projet d’amélioration de la qualité de l’eau de la Petite rivière Yamachiche. 46 entreprises sont mobilisées à ce jour, pour plus de 75 % des terres cultivées. Une approche collective est reconnue par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), ce qui permet aux entreprises d’obtenir une bonification de 20 % à l’aide financière du programme Prime-Vert et pour les services-conseils en agroenvironnement avec le Réseau Agriconseils Mauricie.

Actions 2015

Durant la saison 2015, deux entreprises ont implanté des haies brise-vent sur près de deux kilomètres. Sept entreprises ont aménagé des ouvrages de conservation des sols : chutes enrochées, protection de sorties de drain, rigole d’interception engazonnée et avaloirs avec bassin de sédimentation pour contrôler l’érosion. Les pratiques de conservation des sols telles que le travail réduit du sol, les engrais verts et le semis direct, sont difficiles à comptabiliser, mais nous savons qu’elles sont de plus en plus adoptées dans certains secteurs du bassin versant.

Actions 2016

En 2016, le Groupe Envir-Eau-Sol mettra un effort particulier pour mobiliser les producteurs agricoles du bassin versant du ruisseau Langevin, qui est un tributaire de la Petite rivière Yamachiche. Des bandes riveraines arbustives devraient être implantées et les pratiques de conservation des sols seront mises de l’avant. Une bande riveraine élargie cultivée en foin sera implantée à Saint-Barnabé. Trois producteurs vont reboiser leur coulée au printemps 2016. Quelques autres producteurs vont aménager des ouvrages de conservation des sols.

L’amélioration de la qualité de l’eau prend du temps et nécessite la participation des acteurs de tous les secteurs d’activités se déroulant dans le bassin versant. Il faut continuer d’y croire et de faire de petits pas.

Merci aux entreprises participantes!

Si vous avez des questions concernant le projet d’amélioration de la qualité de l’eau du bassin versant de la Petite rivière Yamachiche, n’hésitez pas à me contacter au 819 371-6761, poste 4624.

Lien utile

 

Hélène Bernard, ingénieure, conseillère en agroenvironnement
Direction régionale de la Mauricie
Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Date de diffusion: 2016-07-11

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2016-07-08

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2022