Agroenvironnement

Succès du projet collectif en agroenvironnement - MRC de Mékinac Rivière Pierre-Paul

Par Sandra Jacob - Offrir un milieu propice à la fraie du doré : voilà l’objectif qui a été réalisé grâce au projet collectif « Approche agroenvironnementale pour réduire l’apport de sédiments dans la rivière Pierre-Paul », lancé en 2014 par la Société d’aménagement et de mise en valeur du bassin de la Batiscan (SAMBBA) et coordonné par le club agroenvironnemental Lavi-Eau-Champ. (2017-04-26) Voir la suite> 

Que se passe-t-il dans le bassin versant de la Petite rivière Yamachiche?

Par Hélène Bernard  - La Petite rivière Yamachiche est un cours d’eau qui prend naissance des résurgences d’eau souterraine dans la municipalité de Charette et qui descend vers le sud en passant par Saint-Barnabé et Yamachiche. Une partie de la municipalité de Saint Sévère est aussi comprise dans son bassin versant, d’une superficie de 109 km2 et qui est occupée à 80 % par l’agriculture. La Petite rivière Yamachiche est un tributaire direct du lac Saint-Pierre et la qualité de l’eau à son exutoire est de très mauvaise qualité selon l’indice de diatomée de l’Est du Canada. (2016-07-11) Voir la suite >

Les Lampron et leurs voisins passent à l'action

Par Hélène Bernard  -  C'est en 2006 que tout a commencé, lorsque M. Yves Lampron a décidé de planter plus de 5 kilomètres de peupliers hybrides le long de la rivière Blanche, à Saint-Boniface. Les arbres sont maintenant grands et majestueux. En 2014, la Ferme Y. Lampron et fils a décidé de poursuivre le travail entamé en 2006. (2016-07-11) Voir la suite >

L'agroenvironnement au cœur de beaux projets mauriciens

Par Hélène Bernard - En agroenvironnement, la Mauricie se caractérise par la qualité et la quantité impressionnante de projets collectifs en cours sur son territoire. L’approche collective comporte de nombreux avantages, autant pour les entreprises qui y adhèrent que pour l’environnement là où les actions sont mises en œuvre. Les entreprises peuvent obtenir une bonification de 20 % de l’aide financière accordée lorsqu’elles participent à une approche collective reconnue par le MAPAQ. Des arbustes agroforestiers qu'on ne plante jamais trop!
(2016-04-05) Voir la suite >

Des arbustes agroforestiers qu'on ne plante jamais trop!

Par Nicolas Tanguay - De plus en plus implantés dans les haies brise-vent et les bandes riveraines, certains arbustes gagnent à être connus. Ils favorisent, entre autres, la population des abeilles et d’autres insectes pollinisateurs. Cinq d’entre eux présentent des avantages remarquables pour la biodiversité des milieux agricoles. (2016-04-05) Voir la suite >

Info-Sols : un outil Web pour mieux connaître vos terres

Par Hélène Bernard - Producteurs et intervenants de la Mauricie, vous avez désormais accès à Info-Sols. Cette application Web vous offre de l’information géographique sur les terres agricoles de la région. (2016-01-27) Voir la suite >

Connaissez-vous les perdrix, les vraies perdrix?

Par Nicolas Tanguay - Très souvent, les gens croient à tort que nos gallinacés indigènes sont des perdrix, or il n’en est rien. La plupart du temps, lorsque les gens voient des «perdrix» en forêt, ils ont vu soit des gélinottes huppées ou des tétras du Canada. Par contre, les vraies perdrix existent, mais ce sont des oiseaux de champ et non des oiseaux de forêt. (2016-01-27)
Voir la suite >

Les haies brise-vent, un gain pour les abeilles et la production

Par Nicolas Tanguay - De plus en plus, en parcourant la route et en regardant les champs, vous pouvez observer de longues lisières d’arbres. Ces lignes d’arbres, appelées communément haies brise-vent, sont généralement plantées pour minimiser l’érosion éolienne des sols. Elles ont aussi un apport très important pour la biodiversité des milieux. Dans les faits, elles génèrent d’énormes bénéfices pour les abeilles domestiques et les pollinisateurs indigènes. (2015-08-28) Voir la suite >

Des équipements pour réduire les risques des pesticides

Par Hélène Filion - Le volet 1 du programme Prime-Vert 2013-2018 du MAPAQ vous permet de bénéficier d’une aide financière pour l’acquisition et l’amélioration des équipements afin de réduire les risques liés aux pesticides. Cette aide s’inscrit dans le cadre de la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture 2011-2021 qui vise à réduire les risques des pesticides pour la santé et l’environnement. (2015-08-28) Voir la suite >

Le fumier de vos chevaux : votre responsabilité !

Par Andréane Martin, agronome et Hélène Bernard, ingénieure en collaboration avec Geneviève Maher, agente de recherche et de planification socio-économique - Bien que le fumier de cheval soit souvent perçu comme une matière sans danger pour l’environnement, il est comparable aux autres fumiers et peut être dommageable pour la qualité de l’eau. Tous les fumiers contiennent du phosphore, de l’azote et des coliformes fécaux. Le risque environnemental d’un fumier est notamment déterminé par la quantité de phosphore (P2O5) qu’il contient. (2015-04-07) Voir la suite >

L'union fait la force, surtout en agroenvironnement

Par Hélène Bernard , ingénieure - En matière d’agroenvironnement, se regrouper entre voisins pour réaliser un projet comporte de nombreux avantages, tant pour les entreprises qui y participent, que pour le milieu où les actions sont mises en œuvre. À l’évidence, les actions combinées de producteurs agricoles voisins engendrent plus de retombées positives sur le plan environnemental que des actions individuelles dispersées sur le territoire. (2014-09-30) Voir la suite >

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-04-27

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017