​​​​​​​​​​​​Info plantes fourragères​​

Les degrés-jours : outil complémentaire et signal d'​alerte de l'état d'avancement de la maturité des prairies

Les degrés-jours sont une unité de mesure de chaleur qui est établie selon la différence entre la température la plus chaude et la te​mpérature la plus froide au-dessus de 5 oC au cours de 24 heures. Aussi, plusieurs essais qui ont été menés ont mis en évidence la relation entre les degrés-jours (sur la base de 5 oC ou DJ5, suivant un cumul à partir du 1er avril) et la maturité des plantes fourragères au moment de la première coupe.

Données agroclimatiques - Centre-du-Québec :

Suivre l'​accumulation des degrés-jours par l'entremise du site Web Agrométéo Québec permet de connaître, grâce aux données provenant des stations météo, les zones qui s'approchent des valeurs de référence quant à la maturité des plantes fourragères. Cela signifie que la période propice pour la fauche de la première coupe est proche et que des visites au champ sont à prévoir pour valider les données d'Agrométéo. En fait, le suivi des degrés-jours reste un outil complémentaire des observations sur le terrain, qui restent nécessaires, puisque la pluviométrie a également une incidence sur la croissance et la maturité des plantes.

Des valeurs de référence quant au cum​ul des degrés-jours (sur la base de 5 oC) ont été établies pour une moyenne de six ans (2007-2012) et pour une moyenne de 30 ans (1971-2000). Elles indiquent la période optimale de fauche pour tirer la meilleure qualité des différentes espèces fourragères décrites dans le tableau ci-dessous.​

​Chaque entreprise agricole doit définir ses propres objectifs en matière de valeur nutritive et de rendement fourrager. Cela aura une incidence sur la stratégie de récolte à adopter.


Cumul optimal des degrés-jo​​urs pour la pre​​mière coupe par espèce​​​​​​

TableauCumul.jpg.pngNote 1 : pour la production laitière, une accumulation de 250-400 degrés-jours est considérée comme le stade optimal pour la combinaison quantité-qualité des fourragères.

Note 2 : pour la production bovine, le stade de coupe doit être déterminé en fonction des espèces fourragères et de la proportion graminées-légumineuses.

Note 3 ​: l’utilisation des degrés-jours est un indicateur de prévision de la maturité. Une visite au champ est recommandée pour confirmer le stade de maturité réel.



Pour information

​Johanne Tessier
johanne.tessier@mapaq.gouv.qc.ca
819 475-8403, pos​te 4730​

Paméla Magnan-Baril
pamela.magnan-baril@mapaq.gouv.qc.ca​
819 293-8501, pos​te 4406

Cynthia Belhumeur​​​
cynthia.belhumeur@mapaq.gouv.qc.ca​​

​​819 475-8403, poste 4722

Archives des sommaires périodiques

Ressources

Outils techniques

​Références

Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), Les plantes fourragères, 2005, 244 pages.

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Stade de développement de la fléole des prés et de la luzerne, 2017.​​

Texte adapté du matériel de Denis Ruel, France Bélanger, Huguette Martel, Fernand Turcotte et autres collaborateurs.

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2024-05-22

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2024