Coup d’œil sur la citrouille et les courges

Trop souvent, on associe la citrouille à une décoration d’Halloween, en faisant fi des multiples possibilités qu’elle offre sur le plan culinaire. On oublie aussi qu’elle fait partie, avec les courges, de la grande famille des cucurbitacées et que de nombreuses variétés de courges peuvent l’accompagner dans des recettes…

Crédit photo: Marc Lajoie, MAPAQ

La citrouille, une alimentation saine

Attention!

La chair de citrouille peut servir à réaliser un grand nombre de recettes. Ne jetez pas le contenu de la citrouille lorsque vous l’avez évidée ou utilisée entière comme décoration.

Ne jetez pas non plus les graines après avoir évidé le fruit. Déposez-les plutôt sur une plaque de cuisson et saupoudrez-les de sel avant de les faire griller au four. Cette collation peut fort bien remplacer les noix : 35 grammes de graines de citrouille contiennent 189 calories et 9 grammes de protéines.

Multicolores et de toutes formes, les courges!

Il existe des centaines de variétés de courges. Sortons des sentiers battus et découvrons quelques genres nouveaux.

La courge musquée ou « butternut »

Cette courge à la peau lisse a la forme d’une poire géante. Sa peau est de couleur crème, alors que sa chair est très orangée. En raison de son goût sucré, elle est idéale pour préparer les purées de bébé ou encore des potages veloutés.

La courge poivrée

Cette courge se distingue par sa peau de couleur vert forêt et par ses nombreuses rayures et rainures profondes. Sa forme s’apparente à celle du gland du chêne. La chair jaune du fruit est fine et peu fibreuse, ce qui en fait un excellent légume d’accompagnement.

La courge spaghetti

Cuite, cette courge de forme allongée et de couleur crème a toutes les apparences des spaghettis! On peut la cuire au four à 350 ºF de 30 à 45 minutes après l’avoir coupée en deux et avoir entaillé sa pelure. Toutefois, il est plus rapide de la cuire au four à micro-ondes. Toujours coupée en deux et avec sa pelure, la courge est déposée dans un plat de pyrex avec un peu d’eau, puis cuite au four à micro-ondes à la puissance maximale, de 12 à 15 minutes. Après la cuisson, il faut défaire sa chair avec une fourchette pour obtenir des filaments semblables à des vermicelles. Le tout peut alors se substituer aux pâtes ou être assaisonné et tenir lieu de légume d’accompagnement.

Bref, détrompez-vous! Il n’y a pas que la tarte à la citrouille! Utilisez les courges et les citrouilles pour apprêter un potage ou une salade et composer une entrée santé; cuisinez-les comme plat d’accompagnement (grillées, en purée, etc.) ou concoctez des desserts tels que des gâteaux, des muffins ou des tartes à base de courge ou de citrouille!

Pendant toute l’année

La chair de ces fruits, qui sont de la même famille que les melons, peut être consommée et transformée toute l’année. On peut en effet la broyer pour la congeler en purée et l’utiliser plus tard dans les tartes, les muffins ou les potages.

Les citrouilles et les courges en Mauricie

La Mauricie compte quelques producteurs de courges et de citrouilles. La plupart ont choisi de faire de cette production un complément de leur culture principale. Globalement, il se produit annuellement au-delà d’un million de kilogrammes de citrouilles et de courges en Mauricie.

Après la décoration et l’alimentation…

La ville de Gentilly est, chaque année, l’hôte du Potirothon, qui est un concours de citrouilles géantes. Cette activité a lieu au début d’octobre et se conclut de manière totalement originale : les citrouilles géantes sont vidées pour être utilisées comme canot. Les participants s’en donnent donc à cœur joie au cours de la traversée en potiron de la rivière Bécancour.

Vous aussi, découvrez les nombreux visages des courges et des citrouilles. Elles gagnent vraiment à être connues!

Références

LARRIVÉE, Ricardo. « Sept variétés de courges démystifiées », [En ligne].
(Consulté le 25 septembre 2009).

METRO. « Courge spaghetti », [En ligne]. (Consulté le 25 septembre 2009).

HARDY, Marie-Andrée. « La petite séduction à Gentilly », [En ligne]. (Consulté le 25 septembre 2009).

 

Luc Urbain, agronome, Direction régionale de la Chaudière-Appalaches, MAPAQ

Pierrot Ferland, agronome et conseiller en horticulture

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2019-10-09

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2024