​Démarrage d’entreprise maricole​

​​La mise sur pied d’une entreprise maricole exige une démarche rigoureuse. Le futur mariculteur sera amené à faire des choix importants relativement à plusieurs aspects de son entreprise.

Plan d’affaires

Le plan d’affaires est une étape de planification essentielle au démarrage, à l’expansion ou à la consolidation d’une entreprise. L’entrepreneur est généralement invité à concevoir son plan d’affaires dès les premières étapes de demande du permis d’aquaculture en milieu aquatique.

L’éla​boration d’un plan d’affaires permet, entre autres, de préciser les priorités de l’entreprise et de définir les objectifs stratégiques ainsi que les moyens concrets de les atteindre. L’élaboration d’un tel document est également indispensable pour l’obtention d’une aide financière de la part du MAPAQ.

Dans son plan d’affaires, l’entrepreneur doit définir :

  • le choix des espèces à produire
  • le choix du site
  • les techniques d'élevage
  • les objectifs de production.

Choix de l’espèce

Le choix de l’espèce à élever doit tenir compte de plusieurs considérations :

Le marché

Le marché et la demande des consommateurs peuvent influer sur le choix de l’espèce à produire. Il peut être utile de réaliser une étude de marché dans les poissonneries. Le promoteur peut aussi consulter les spécialistes du marché des produits de la mer du MAPAQ.

Les caractéristiques commerciales de l’espèce doivent être évaluées, notamment :

  • sa valeur économique
  • son marché
  • les réseaux de distribution.

La région

Certaines espèces préfèrent les eaux froides ou tempérées (ex. : pétoncles) alors que d’autres auront une meilleure croissance en eaux chaudes (ex. : huîtres). Les conditions d’exposition, de température et de profondeur des eaux du littoral varient beaucoup d’une région à l’autre. Certaines régions sont donc plus propices à accueillir l’élevage d’une espèce en particulier.

Les conseillers en aquaculture du MAPAQ pourront vous aider à évaluer le potentiel des espèces dans votre région. L’avis de mariculteurs expérimentés peut également être utile.

Choix du site

Lors de la sélection d’un site maricole, plusieurs facteurs sont à considérer en fonction de l’espèce choisie. Ils sont de natures diverses :

  • les facteurs physicochimiques, qui font référence à l’environnement naturel :   
    • la température
    • la salinité
    • les courants
    • la profondeur.
  • les facteurs biologiques, qui touchent les êtres vivants et leur comportement :
    • les prédateurs
    • la présence d’algues toxiques
    • ​​la production primaire.​​
  • les facteurs anthropiques, qui comprennent tout ce qui est lié à la présence de l’homme, dont :
    • les activités de pêche
    • le transport maritime
    • la pollution
    • la contamination bactérienne.

Techniques d’élevage

Deux éléments influent sur le choix d’une technique d’élevage : l’espèce et le site. Il est possible de se fier à une technique utilisée dans une région aux conditions environnementales similaires. Une évaluation rigoureuse des caractéristiques physiques, chimiques, biologiques et socio-économiques des sites peut être réalisée. Il convient cependant de choisir une technique d’élevage connue et qui a fait ses preuves.

Objectifs de production

Comme pour toute entreprise, la rentabilité doit être un but à atteindre. En fonction du type d’entreprise que vous souhaitez, une analyse technicoéconomique pourra vous aider à déterminer les objectifs de production (volume des ventes projetées) qui pourront vous permettre l’atteinte de cette rentabilité.

Besoin de conseils ?

Les directions régionales aux pêches et à l’aquaculture commerciales peuvent vous aider dans toutes les étapes de votre projet d’affaires.

Voir aussi

Lien utile


 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2020-01-30

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2020