Eaux usées agricoles

Définition

Les eaux usées des établissements agricoles concernent toutes les eaux impropres à la consommation ayant fait l'objet d'une utilisation ou ayant subi une transformation, et qui proviennent directement ou indirectement de leurs activités.

Dans le cas d'un établissement d'élevage ces eaux comprennent :

  • les eaux de lavage du matériel de traite et du réservoir à lait
  • les eaux de lavage du pis (vache, chèvre, brebis)
  • les eaux d'évier
  • les eaux utilisées lors du nettoyage des planchers, des installations, des instruments et des camions de transport

Gestion

Selon la situation, 3 solutions s'offrent pour gérer les eaux usées et éviter leur écoulement dans l'environnement :

  • le rejet vers un égout public (municipal), avec l'autorisation de l'exploitant du réseau (conformément à la réglementation municipale)
  • le stockage, en tout ou en partie, dans un ouvrage spécifique pour ces eaux ou dans l'ouvrage destiné à recueillir le fumier (conformément au Règlement sur les exploitations agricoles)
  • le traitement (épuration) avec un système adapté : fosse septique, élément épurateur, floculateurs, marais, etc.

Les avantages de la solution du traitement sont :

  • de limiter le volume de l'ouvrage de stockage de fumier
  • d'éviter la dilution du fumier stocké afin de gérer un fumier peu « chargé »
  • de transporter moins d'eau lors des épandages
  • de réduire les dépenses d'infrastructures
 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2016-07-18

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017