Commerce de détail alimentaire

​​​Le secteur du commerce de détail alimentaire joue un rôle clé au sein de l’industrie bioalimentaire québécoise, puisqu’il constitue un lien indispensable entre les consommateurs et les nombreux producteurs et transformateurs. Ce secteur comprend les supermarchés et les épiceries, les dépanneurs, les magasins d’alimentation spécialisés (ex. : boucherie), les magasins de bière, de vin et de spiritueux et tous les autres commerces non traditionnels qui vendent des produits alimentaires comme Walmart, Costco, Dollarama, etc. 

En 2019, les ventes totales de produits alimentaires (estimations qui excluent les produits non alimentaires) dans le commerce de détail se sont raffermies. Elles ont progressé de 6,4 % et sont estimées à 33,6 G$. Au total, les magasins d’alimentation et les autres entreprises du secteur (magasins non traditionnellement alimentaires et autres circuits de commercialisation) ont réalisé des ventes alimentaires de 25,7 G$ et de 7,9 G$ respectivement.

Cette croissance a surtout été enregistrée dans les magasins non traditionnellement alimentaires (Walmart, Costco, etc.) et les autres circuits (marchés publics, kiosques à la ferme, etc.), pour lesquels le taux est estimé à 8 ​%. Quant aux magasins d’alimentation traditionnels (supermarchés, épiceries, dépanneurs-tabagies, magasins de bière, de vins et de spiritueux ou magasins spécialisés), les ventes alimentaires en 2019 ont dépassé d’environ 6 % celles de l’année 2018.​

Publications


Dernière mise à jour : 2012-11-14

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2021